Liste culturelle : femmes et féminisme

Que ce soit en littérature, cinéma, musique, actualité politique, on se rend compte parfois que nos choix de lecture et de visionnage sont plus ou moins guidés par une même thématique. Depuis la rentrée dernière, les femmes et le féminisme sont deux sujets qui sont représentés en force dans mes sélections culturelles. Parmi la trentaine de bandes dessinées lues depuis ce début d’année, j’en ai même fait volontairement une orientation de lecture. Étant donné que j’aime beaucoup faire des listes, j’ai voulu centraliser tout ce qui m’est passé entre les mains en livres, bandes dessinées, films et séries tv. (Liste non exhaustive, à compléter au fur et à mesure).

  • « California Girls » de Simon Liberati (2016) – Roman
  • « The Girls » d’Emma Cline (2016) – Roman
  • « The Neon Demon » de Nicolas Winding Refn (2016) – Film
  • « Good Girls Revolt » de Dana Calvo (2016) – Série TV
  • « La Différence Invisible » de Mademoiselle Caroline et Julie Dachez (2016) – BD
  • « Gilmore Girls : A year in the life » d’Amy Sherman-Palladino (2016) – Série TV
  • « Hit Reset » The Julie Ruin (2016) – Musique
  • « Emily Dickinson: A Quiet Passion » de Terence Davies (2017) – Vu dans le cadre du Festival Univerciné Britannique à Nantes. – Film
  • « La dernière réunion des filles de la station service » de Fannie Flagg (2015) – Roman
  • « Ballerina » d’Éric Summer et Éric Warin (2016) – Film d’animation
  • « Scènes de la vie normale » de Catherine Meurisse (2016) – BD
  • « SuperZelda » de Danielle Marotta et Tiziana Lo Porto (2014) – BD
  • « Le féminisme – La petite Bédéthèque des savoirs » de Thomas Mathieu et Anne-Charlotte Husson (2016) – BD
  • « Culottées – Tome 1 » de Pénélope Bagieu (2016) – BD
  • « Mon père était boxeur » de Kris, Vincent Bailly et Barbara Pellerin (2016) – BD
  • « Ainsi soit Benoîte Groult » de Catel (2013) – BD
  • « La Tendresse des Crocodiles » de Fred Bernard (2003) – BD
  • « L’Ivresse du Poulpe » de Fred Bernard (2004) – BD
  • « The Fits » d’Anna Rose Holmer (2016) – Film
  • Women’s march on Washington (et dans beaucoup d’autres villes américaines) – Actualité (janvier 2017)
  • « American Honey » d’Andrea Arnold (2016) – Film
  • « Olympe de Gouges » de Catel & Bocquet (2012) – BD
  • « Olympia » de Ruppert & Mulot et Bastien Vivès (2015) – BD
  • « Juliette » de Camille Jourdy (2016) – BD
  • « Fleabag » de Phoebe Waller-Bridge (2016) – Série TV
  • « Commando Culotte : les dessous du genre de la pop culture » de Mirion Malle (2016) – BD
  • « Culottées – Tome 2 » de Pénélope Bagieu (2017) – BD
  • « Jackie » de Pablo Larrain (2016) – Film
  • « La Patience du Tigre » de Fred Bernard (2012) – BD
  • « La Paresse du Panda » de Fred Bernard (2016) – BD
  • « Rosalie Blum – 3 tomes » de Camille Jourdy (2007-2009) – BD
  • « The Dressmaker » de Jocelyn Moorhouse (2015) – Film
  • « L’apocalypse selon Magda » de Carole Maurel et Chloé Vollmer-Lo (2016) – BD
  • « L’origine du monde » de Liv Strömquist (2016) – BD
  • « Les sentiments du Prince Charles » de Liv Strömquist (2012) – BD
  • « Lily Love Peacock » de Fred Bernard (2006) – BD
  • « Porco Rosso » de Hayao Miyazaki (1992) – Film d’animation
  • « Mauvaises filles – Incorrigibles et rebelles » de Véronique Blanchard et David Niget (2016) – Essai
  • « Certain Women » de Kelly Reichardt (2016) – Film
  • « A Girl walks home alone at night » d’Ana Lily Amirpour (2014) – Film
  • « Hidden Figures » de Theodore Melfi (2016) – Film
  • « 20th Century Women » de Mike Mills (2016) – Film
  • « Happy Valley » de Sally Wainwright (2014-…) – Série TV
  • « Doctor Foster » de Mike Bartlett (2015-…) – Série TV
  • « Idéal standard » d’Aude Picault (2017 – BD
  • « Mademoiselle » de Park Chan-wook (2016) – Film
  • À suivre…

Des conseils à me proposer en romans, films, séries pour compléter cette liste ?…

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

[Pays-Bas] Amsterdam

Troisièmes retrouvailles avec Amsterdam cet été, impossible de se lasser de cette superbe ville. J’ai même eu le sentiment de reconnaître ses rues et ses canaux, à tel point qu’on s’est un peu plus perdu que les fois précédentes avec nos deux vélos. Mais peu importe, la ville n’est pas si grande, et ce fût l’occasion de découvrir des quartiers que je n’avais pas encore exploré, comme le quartier De Pijp par exemple. Quelques bonnes adresses en bas de l’article.

img_0024 img_9976 img_9978img_9896img_9953img_9990img_9912img_9922img_0046

Sla, Westerstraat 34, Amsterdam. Restaurant / bar à salade fabuleux. Nourriture bio, de nombreux plats végétariens, un bonheur ! Plusieurs adresses disponibles dans la ville.

Cine Qua Non filmshop, Staalstraat 14, Amsterdam. Magasin dédié au cinéma : affiches, livres, revues, DVD, photographie… le lieu aux mille trouvailles pour tout passionné de cinéma. Musique en fond sonore : FIP.

Huis Marseille, Keizersgracht 401, Amsterdam. Musée de la photographie où j’ai pu visiter l’exposition de Stephen Shore, l’une de mes sources d’inspiration préférées et l’un des premiers livres photo que j’ai acheté.

Enregistrer

Enregistrer