[Nantes] Le site Transfert à Rezé

Dans le cadre du Voyage à Nantes, des installations originales et créatives sont proposées chaque année. C’est le cas de ce site, Transfert, basé à Rezé et installé sur un terrain qui a accueilli autrefois des abattoirs, démolis en 2016. Sur place, des containers sèment le décor, une tête de serpent avec vaporisateurs d’eau nous accueille, un bus jaune sert d’installations artistiques, un manège en fer, écologique, est actionné par des pédaleurs, le mythique Remorqueur Nantais permet d’avoir une jolie vue sur le site… Des animations ont eu lieu tout l’été, et ce, jusqu’au 8 septembre.

Lire la suite

[Normandie] Pirou Plage : les restes d’un village fantôme

Petite ville située dans le Cotentin, Pirou a fait construire un village vacances il y a plus de 25 ans, sans jamais avoir été habité. Vous imaginez comment le temps a pu transformer ce quartier de petites maisons (amiantées), en une cité fantôme au fil des années. Aujourd’hui, il ne reste plus que les restes de l’hôtel et sa piscine, l’occasion de prendre ‘quelques’ clichés…

Lire la suite

Coups de cœur BD #2017

Parmi les 86 bandes dessinées lues en 2017, voici deux listes de celles qui m’ont le plus marquée. Beaucoup d’entre elles ont plusieurs thématiques en commun, notamment les femmes et les relations hommes-femmes. Objectif pour 2018, varier un peu plus les genres ? Et pourquoi pas dépasser les 90 bandes dessinées… Et vous, des coups de cœur ?

Top 10 des bandes dessinées sorties en 2017 :

Couverture Idéal Standard Couverture Edelweiss Couverture Bâtard Couverture Une Sœur Couverture Momo

Couverture Paroles d'honneur Couverture Un autre regard - Trucs en vrac pour voir les choses autrement Couverture Culottées - Des femmes qui ne font que ce qu'elles veulent, tome 2 Couverture Natures Mortes Couverture Les Tueurs

Idéal Standard d’Aude Picault.
Edelweiss de Lucy Mazel et Cédric Mayen.
Bâtard de Max de Radiguès.
Une Sœur de Bastien Vivès.
Momo de Jonathan Garnier et Rony Hotin.
Paroles d’Honneur de Leïla Slimani et Laetitia Coryn.
Un autre regard d’Emma.
Culottées de Pénélope Bagieu.
Natures Mortes de Zidrou et Oriol.
Les Tueurs de Jean-Christophe Mazurie.

Top 10 des lectures de rattrapage :

Couverture L'Ivresse du poulpe Couverture Patience Couverture McCurry, NY 11 septembre 2001 - Magnum Photos, tome 3 Couverture L'origine du monde Couverture Olympia

Couverture Pereira prétend Couverture Mon père était boxeur Couverture Un bébé à livrer Couverture L'Homme qui tua Lucky Luke - Lucky Luke vu par..., tome 1 Couverture Juliette

Les aventures de Jeanne Picquigny de Fred Bernard.
Patience de Daniel Clowes.
McCurry, NY 11 septembre 2001 – Magnum Photos, tome 3 de Kim Jung Gi et Jean-David Morvan.
L’origine du monde de Liv Strömquist.
Olympia de Bastien Vivès, Florent Ruppert et Jérôme Mulot.
Pereira prétend de Pierre-Henry Gomont.
Mon père était boxeur de Kris, Vincent Bailly et Barbara Pellerin.
Un bébé à livrer de Benjamin Renner.
L’homme qui tua Lucky Luke de Matthieu Bonhomme.
Juliette de Camille Jourdy.

#FeminiBooks : Les Gros Mots, abécédaire joyeusement moderne du féminisme de Clarence Edgard-Rosa

Comme une suite logique à l’article dédié aux femmes et au féminisme à travers différents médias culturels, j’ai souhaité aller plus loin dans ma démarche en participant au fabuleux projet #FeminiBooks, organisé par Opalyne.

Tout au long de ce mois de novembre, un livre, un essai ou une bande dessinée sur le sujet est mis en avant chaque jour via Youtube et des articles de blogs. Je fais suite à la booktubeuse Mariette and Books qui a présenté L’héritage des Rois-Passeurs de Manon Fargetton et au blog Le vent dans les pages qui a proposé un article sur la thématique « De Sophie à Olivia, des petites filles désobéissantes en littérature jeunesse« . À mon tour de vous conseiller cet abécédaire écrit par Clarence Edgard-Rosa : Les Gros Mots, abécédaire joyeusement moderne du féminisme. Lire la suite

[couture] Un tipi pour une chambre d’enfant

Les tipis dans les chambres d’enfant sont à la mode en ce moment (ou l’ont toujours été, je ne sais pas), c’est aussi une construction facile et rapide (!) pour installer une cabane pas trop encombrante dans une chambre. J’ai toujours adoré les cabanes étant petite, je dois dire que ce tipi me plait d’abord à moi, avant ma fille (elle est trop jeune de toute façon).

J’ai donc suivi cet article du blog Happy Housewife, pour créer ce tipi. Sans le faire exprès j’ai d’ailleurs acheté ce même tissu à triangles, en promo chez Tissus Myrtille. L’idée était aussi de conserver le tapis d’éveil en ne gardant que le tapis, sans les arceaux (et rester dans les mêmes tonalités / motifs).

Lire la suite