Festival John Beauregard

L’année dernière, on avait fait La Route du Rock à Saint-Malo en août. Mes vacances étant en juillet cette année, c’était l’occasion de trouver une autre scène musicale. J’avoue être de plus en plus dépassée par les festivals, même si c’est toujours agréable de voir sur scène des artistes que je n’ai pas l’occasion de voir autrement. (et rattraper un peu les pauvres programmations de province) Je dis bien un peu, parce que les sets musicaux en festival sont toujours plus court et le public n’est pas toujours, comment dirais-je, concentré? trop fort, intéressé on va dire. Pour ne pas dire bourré ou en trip un peu trop rapide vers la lune… enfin bref, ce festival m’avait d’abord attirée pour The XX, Iggy & The Stooges, Phoenix et puis Mika (ba oui). J’aurais aimé voir Nouvelle Vague et Editors, je regrette vraiment de ne pas les avoir vus mais souhaitant profité de notre journée on s’est rendus sur le site que plus tard (le parking était annoncé à 1.7 km à pied du site, c’était à plus du double de km (genre 4 km)… ça n’encourage pas vraiment!)

The XX // Jolie scène, pas vraiment de contact avec le public mais bien aimé dans l’ensemble. Final très sympa. Iggy & The Stooges // Iggy Pop dans toute sa splendeur, se mouvant et se tortillant au son des Stooges. Beaucoup de présence, le public était agité (beaucoup de jeunes gens ont eu la bonne idée de vouloir aller en plein milieu, beaucoup sont repartis au bout de 2 minutes, le punk c’est pas pour eux!), on avait l’impression que les musiciens avaient un peu de mal à suivre Iggy. Super fun en tout cas! Phoenix //  Groupe pop français surtout connu aux Etats-Unis, j’avais vu l’année dernière leur passage à SNL (invité avec Seth Rogen). Sur scène, c’est énergique, sympathique, pas forcément incontournable, mais je n’allais tout de même pas loupé Mr Coppola 🙂 Mika // Tête d’affiche du festival, l’univers pop n’est pas vraiment ce que j’écoute le plus, et pourtant je voulais voir ce petit bonhomme danser et sauter sur scène. C’est marrant, en le voyant s’amuser avec ses musiciens avec les tenues et les décors, c’est comme s’il organisait une boom à chaque concert. Bonne humeur et joie de vivre, ce sont les termes qui le définissent (dommage qu’il ait commencé son concert alors que Brigitte Fontaine voyait son micro tout simplement couper, alors qu’elle tentait en hurlant de remercier son public, une honte…). Et puis on a écouté de loin (ou en marchant ou en patientant pour les wc) : Ghinzu, Rodrigo y Gabriela, Feloche, Luke, Local Natives, Tété, Saez, Brigitte Fontaine, Le Peuple de l’herbe, parmi tous ceux-là, je n’ai pas accroché du tout (ou je sais d’avance que je n’aime pas comme Tété) sauf peut-être quelques morceaux de Local Natives. Dommage que les 2/3 autres groupes que je souhaitais voir étaient en début d’après-midi… mais déjà avec tous ces groupes, cela faisait beaucoup d’attente.

Publicités

2 réflexions sur “Festival John Beauregard

  1. line dit :

    @blythe : pour Nouvelle Vague, je pense que je ne devrais pas avoir de mal à les revoir par chez moi. Pour Editors, je regrette un peu plus… Pour Mika oui c’est une bonne bouffée d’air frais et d’énergie!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s