Quinzaine photographique (Cholet)

Fin octobre a eu lieu la 33e Quinzaine Photographique à Cholet, l’occasion de découvrir le travail de quatre photographes, également présents pour une conférence. Cette année, les séries proposées m’ont toutes beaucoup plu, à commencer par celle de Jean-Christophe Béchet et son road-movie dans la région du Nord. Il a raconté que pour la seconde photo qui suit, il était en voiture quand il est passé à côté de cette maman et ses trois enfants au bord d’une route sans rien autour. Où allait-elle, pourquoi était-elle à pied, combien de kilomètres a-t-elle pu faire ? Que des questions, mais surtout l’occasion pour le photographe d’immortaliser la scène. Ainsi, il se dépêche, prend la première route à gauche, range sa voiture un peu à l’arrache et sort vite son appareil pour prendre le cliché, le temps d’un regard qui se croise.

Emile Savitry était un artiste peintre et photographe qui a vécu la majorité de sa vie à Paris, et qui n’a jamais couru après le succès ou la renommée. Ami de Jacques Prévert et Marcel Carné, il était aussi photographe de plateau où il a pu notamment immortaliser le tournage maudit de La Fleur de l’Âge, long-métrage inachevé de Carné de 1947 (également premier film d’Anouk Aimée, photo 1). Son travail est peu connu et est resté en pellicules non-développées pendant de nombreuses années. Cette sélection est une très belle immersion dans le Paris des années 30-50, montrant ainsi le visage artistique parisien de ces années-là. À noter que l’exposition est en ce moment jusqu’à fin janvier à la Maison de la Photographie Robert Doisneau.

 

Pierre Gonnord est un photographe qui se consacre surtout au portrait avec ici une série réalisée dans une communauté gitane de la région des Balkans. Regards appuyés et visages plein de vie, le photographe a raconté ses rencontres, son travail et sa façon d’illustrer des témoignages avec humanité.

Quatrième photographe exposé, Olivier Meriel n’utilise que de l’argentique, en noir et blanc, et illumine surtout ses clichés en chambre noire. Photographe très patient, il fait peu de photos, patiente longtemps devant son projet photographique, de nuit, mariant ainsi l’ombre et la lumière avec beaucoup de poésie.

Publicités

4 réflexions sur “Quinzaine photographique (Cholet)

  1. littlek dit :

    oh mais je ne connaissais pas du tout cette Quinzaine photographique! C’est une très jolie sélection. Pour ma part, j’aime bien faire celle de Nantes qui n’est pas mal non plus 😉 Bonne semaine!

    • line dit :

      Alors moi c’est le contraire, je ne connais pas du tout celle de Nantes (que j’ai loupé donc puisqu’elle avait lieu récemment…). Bonne semaine à toi aussi, à bientôt !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s